Leçon 6 – Meubler son bien, checklist

4 m

Quels sont les indispensables lorsque l’on veut louer son bien meublé ? On vous révèle tout à travers cette leçon, enregistrez là quelque part, elle vous servira !

Ce que dit la loi quand on souhaite louer son bien meublé

La loi encadre les différents types de location, et notamment ce qui permet de louer en meublé ou non. C’est important car la réglementation et la fiscalité ne sont pas pareilles si vous louez un logement vide ou meublé

La durée du bail, par exemple, est plus courte (1 an contre 3 ans en non meublé), de même que la période de préavis (1 mois contre 3 mois). Le montant de la caution exigée diffère également puisqu’en meublé vous pouvez demander jusqu’à deux mois de caution contre un mois pour de la location vide. 

La loi prévoit également la liste exhaustive de tout ce que vous devez fournir pour que la location soit considérée meublée : 

  • la literie nécessaires (lit, sommier, matelas, mais aussi draps, couette et couverture) ;
  • des rideaux ou des volets pour les espaces nuit ;
  • dans la cuisine, des plaques de cuisson, un four ou four à micro-ondes, un réfrigérateur et un congélateur ou bac de congélation dans le réfrigérateur ;
  • la vaisselle et les ustensiles nécessaire pour pouvoir manger et cuisiner ;
  • une tables et des chaises ;
  • des espaces de rangement ;
  • des luminaires ;
  • du matériel d’entretien en accord avec l’appartement (une serpillère s’il y a du carrelage, un aspirateur pour le parquet etc)

Comment rendre son bien plus attractif à moindre coût ?

Louer un appartement en meublé peut être plus difficile que louer vide. Cela implique des considérations financières différentes puisque la caution est plus élevée. Et pour convaincre le locataire, il faut que les meubles lui plaisent ! L’équilibre est difficile à trouver entre le fait de proposer un bien suffisamment rempli pour que le locataire s’y projette à long terme, tout en lui laissant suffisamment de liberté pour l’adapter à ses goûts. 

Par ailleurs, il est conseillé de ne pas meubler sa location avec des meubles anciens ou auxquels vous tenez. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe désormais de nombreux moyens de meubler son logement à moindre coût

Si vous souhaitez acheter du neuf, de nombreuses enseignes proposent des meubles design et modernes, pour des sommes modiques. Ces enseignes sont suffisamment neutres pour que chacun s’imagine vivre dans des appartements meublés de leurs modèles. Cependant, si vous souhaitez limiter votre impact environnemental, d’autres possibilités existent. Le marché de la seconde main se développe de plus en plus en proposant des solutions aux problématiques généralement rencontrées (biens de mauvaise qualité, obligation de se déplacer pour récupérer les biens en mains propres etc). La livraison par exemple devient de plus en plus courante, et vous pouvez discuter avec les vendeurs pour demander des précisions sur les biens. Les paiements sont également sécurisés et vous pouvez bénéficier de factures. 

Cette solution peut vous revenir considérablement moins cher que si vous achetez du neuf, mais la contrepartie est que vous allez certainement passer plus de temps à trouver votre perle rare. 

Afin de permettre à votre futur locataire de se projeter chez vous, rien de mieux que d’avoir déjà quelques objets de décoration. Tapis de bain, miroirs, coussins, autant de détails qui permettent à vos locataires de se sentir chez eux rapidement. 

Et enfin, n’oubliez pas de vous adapter à vos locataires ! Si vous souhaitez louer à une famille, un grand réfrigérateur sera plus adapté qu’un petit format ; si vous louez à des étudiants, un canapé pliable pour ajouter un membre à la colocation, ou tout simplement pour éviter une dépense importante pour un budget étudiant, est toujours une bonne idée. 

Faire soi-même ou faire appel à des professionnels ? 

Il n’y a pas de réponse toute faite, cela dépend en grande partie des travaux que vous avez à effectuer et de votre propre talent pour le bricolage. 

Les avantages du Do it Yourself

Le premier avantage auquel on pense quand on fait les travaux de décoration soi-même est que cela coûte beaucoup moins cher. Effectivement, vous économisez la main-d’oeuvre, cela fait forcément faire des économies. 

Le deuxième avantage est que vous avez la possibilité de faire une décoration qui vous ressemble réellement. Vous avez la liberté de choisir les matériaux et les finitions qui vous plaisent. 

La première difficulté cependant réside dans le fait que vous ne devez pas surestimer vos compétences. Tout le monde n’a peut-être pas la capacité de changer une fenêtre ou de remplacer un mur par une cloison transparente. Par ailleurs, les économies ne sont pas aussi substantielles que vous pensez. Si vous faites les travaux vous-même, vous devez acquitter une TVA de 20 % au lieu de 5,5 %. Vous devez aussi vous procurer tous les outils nécessaires. 

En revanche, vous pouvez tout à fait décider de ne pas effectuer vous-même tous les travaux, mais d’économiser tout de même sur la main d’oeuvre, d’autant plus si vous habitez dans une grande ville où les prix sont souvent très élevés. Vous pouvez par exemple faire vous même ce qui est chronophage mais ne demande pas de compétences spécifiques, comme les peintures ou le ponçage des murs. La pose du papier peint, par exemple est déjà plus complexe, d’autant plus s’il a des motifs. 

Vous disposez de solutions pour vous procurer les outils à moindre coût, comme la location auprès d’enseignes spécialisées, ou encore le prêt ou la location entre particuliers sur des plateformes comme Allovoisins ou Bricolib. Enfin, n’hésitez pas à consolider vos connaissances et à vous renseigner si vous avez le moindre doute. Les enseignes de bricolage proposent souvent des cours… et bien sûr internet est une mine d’or pour trouver toutes les informations nécessaires. 

Les avantages à passer par des professionnels

En passant par un professionnel, vous bénéficiez de ses assurances et vous pouvez lui demander de revenir pour retravailler sur des finitions que vous ne considérez pas correctes. 

Mais passer par un décorateur permet également de bénéficier de son réseau et de ses connaissances. Il peut vous faire découvrir des marques d’intérieur que vous ne connaissiez pas, vous proposer des solutions auxquelles vous n’aviez pas pensé pour aménager l’espace et faire de votre bien en location un nid douillet que vos locataires n’auront pas envie de quitter. Enfin, passer par un décorateur vous fera sans aucun doute gagner du temps puisqu’il devient maître du chantier, et que vous avez donc besoin d’y consacrer beaucoup moins d’heures. 

En somme, tout dépend de votre budget, de votre envie de vous lancer dans ces travaux et l’ameublement de votre bien, et du temps que vous pouvez consacrer à cette activité. Pour certains, la tranquillité d’esprit vaut largement le coût, pour d’autres la rentabilité est primordiale.  

Contenu de ce guide
Découvrez nos autres guides

Notre avis sur Swapn, confiez votre comptabilité aux experts

6 m

Leçon 1 – Pourquoi financer avec un prêt de la banque?

3 m